A partir de la rentrée de septembre, le club est ouvert à tous les mardis soir pour les adultes, les mercredis après midi pour les vétérans et les jeunes et les samedis matins pour les jeunes. Attention ! notre nouvelle adresse : 65, rue Léon Fournier, à Blois-Villejoint( dans l'ancienne école qui fait l'angle avec la rue de Villebrême )

Derniers articles

  • Catalogue des plus belles parties.

    Une nouvelle rubrique qui ravira on l’ espère les esthètes du jeu.  C’ est ici 

  • Paru dans la NR

    Rendons  hommage avec la N.R  a notre ami Jean-Paul qui anime avec succès un atelier  echecs a la médiathèque. Article  ici 

  • La partie Classique nº 17

    Noël  est passé,  mais celle la était restée dans les cartons ! La voici donc,  en prime et peu après la précédente :  Steinitz - Tchigorine, 1890/91, l‘une des premières perles du télégraphe ! , c’ est...

Se connecter

Les champions du 41

 

2011 : Rodolphe Prévot  AAJB

2012 : Patrick Gobé       St-Laurent

2013 : Cyrille Gauthier   AAJB

2014 : Tony Crosnier    Montoire

2015 : Grégory Mignard   Romo.

2016 : Rodolphe Prévot    AAJB

2017 : Didier Nicolas      AAJB

Depuis le 15 mai 2015

 

                              L'actualité, c'est ici : 

 

On est en N3 ! 

 

En battant St Marcel

 

4-0 a domicile, 

 

l’ equipe 1 assure la montée

 

 en N3

 

 une ronde avant la fin !

 

   

 Pre- inscription obligatoire    : ici 

 

 

 

pré inscription obligatoire : ici 

262 articles archivés depuis 2015

Open de printemps deTours

Un résultat décevant pour Rodolphe, qui au vu des positions obtenues en milieu de jeu,  aurait tout aussi bien pu faire 6/6  !, mais trop de gaffes dans les moments critiques. Un bon résultat pour Clément Lelièvre qui gagne le prix des -1700 et une brouette de points elo.

Félicitations aux deux vainqueures des Tournois A et B : Remel Oney et Flavia Adam.  Double victoire féminine, assez rare pour le signaler.

 

Event "Open de Tours mai"]
[Site "Anglaise"]
[Date "5 mai 2015"]
[Round "6"]
[White "Duvallon"]
[Black "Lelievre"]
[Result "0-1"]

1. c4 Nf6 2. g3 e5 3. Bg2 d5 4. cxd5 Nxd5 5. Nc3 Be6 6. d3 Nc6 7. Nf3 f6 8. a3
Qd7 9. Nxd5 Bxd5 10. b4 Nd4 11. Nh4 Bb3 12. Qd2 Nc2+ 13. Kf1 Nxa1 14. Qb2 Qd4
15. Bxb7 Rb8 16. Bc6+ Kf7 17. Qxd4 exd4 18. Bb2 Nc2 19. Nf5 a5 20. bxa5 Bxa3
21. Bxd4 Nxd4 22. Nxd4 Rhd8 23. a6 Bd5 24. a7 Rb1#
0-1

[Event "Open Tours"]
[Site "Debut Reti"]
[Date "3 mai 2015"]
[Round "5"]
[White "Prevot"]
[Black "Boucher"]
[Result "1-0"]

1. Nf3 d5 2. c4 e6 3. g3 Nf6 4. Bg2 Bd6 5. O-O c6 6. b3 O-O 7. Bb2 Nbd7 8. d4
c5 9. cxd5 Nxd5 10. e4 Ne7 11. Nc3 a6 12. Na4 cxd4 13. Qxd4 Nf6 14. e5 Nf5 15.
Qd3 Nd5 16. exd6 Nxd6 17. Rfd1 Bd7 18. Nc3 Bc6 19. Ne5 Qg5 20. Nxd5 exd5 21.
Bxd5 Bxd5 22. Qxd5 Rad8 23. f4 Qh5 24. Ba3 Rfe8 25. Bxd6 Rxe5 26. fxe5 Qe2 27.
Re1 Qb2 28. e6
1-0


[Site "Systeme de Londres"]
[Date "3 mai 2015"]
[Round "6"]
[White "Orlovic"]
[Black "Prevot"]
[Result "1/2-1/2"]

1. d4 Nf6 2. Bf4 c5 3. c3 Qa5 4. Bxb8 Rxb8 5. dxc5 Qxc5 6. Qd4 e5 7. Qxc5 Bxc5
8. e3 O-O 9. Nf3 Re8 10. Nbd2 a6 11. h3 d5 12. O-O-O b5 13. g4 Bb7 14. g5 Nd7
15. Rg1 Nb6 16. Nb3 Bf8 17. Nfd2 b4 18. Nb1 Rec8 19. Na5 bxc3 20. bxc3 Rc7 21.
Bg2 Ba8 22. Kd2 Na4 23. Ke2 Rxb1 24. Rxb1 Nxc3+ 25. Kd2 Nxb1+ 26. Rxb1 Rc5 27.
Nb3 Rc8 28. Na5 Bc5 29. Ke2 Ba7 30. Kd2 g6 31. Bf1 Rc5 32. Nb3 Rc6 33. Na5 Rd6
34. Rc1 Rd8 35. Bxa6 d4 36. Ke2 Kg7 37. exd4 exd4 38. Rc8 d3+ 39. Kd2 Rxc8 40.
Bxc8 Bd5 41. f4 Bxa2 42. Kxd3 Bb1+ 43. Ke2 Be4 44. Nc4 Bc5 45. Ne5 Bd4 46. Ng4
Bg2 47. h4 Bh3
1/2-1/2

 

Isa Orlovic, 67 ans , ici en compagnie de sa femme Lucie qui a participé au tournoi B,  est une forte personnalité de l'échiquier Tourangeau. Ex première catégorie, joueur très solide, il perd très peu de parties ( invaincu lors de çe tournoi ) en dehors de l'échiquier , c'est aussi quelqu'un de combatif et très intéressant : portrait ci dessous d'après un article de la NR

 

Son long combat pour sauver l'honneur de son père

27/10/2013 05:38
Envoyer par mailImprimer
 
  
 
Ilija Orlovic (à gauche) au défilé du 11 Novembre 1988, à Paris. - Ilija Orlovic (à gauche) au défilé du 11 Novembre 1988, à Paris.Ilija Orlovic (à gauche) au défilé du 11 Novembre 1988, à Paris.
 
suivanteprécédente
Ilija Orlovic (à gauche) au défilé du 11 Novembre 1988, à Paris.

Le Lochois Isa Orlovic œuvre à restituer l’honneur de son père, soldat sous les ordres de Foch, jugé ennemi du peuple par le régime communiste de Tito.

La vie d'Ilija Orlovic a tout d'un roman. Une vie rocambolesque, à peine croyable. L'ancien combattant de la guerre de 1914-1918 sous les ordres du maréchal Foch a été jugé ennemi du peuple en 1945 par le régime communiste de Tito, en Yougoslavie.
La Serbie actuelle a décidé de réhabiliter les personnes qui ont vu leurs biens confisqués par le dictateur (lire notre « repères »). Le fils d'Ilija, Isa (prononcez Issa) s'est engagé dans cette démarche pour laver l'honneur de sa famille.

 " Notre famille a été condamnée à être fusillée. J'avais 3 ans "

Ilija Orlovic est serbe, né en 1896 à Rapain-Klanac, dans l'empire autrichien (aujourd'hui la Croatie). Quand sa famille comprend que l'Autriche-Hongrie se prépare à attaquer la Serbie, le père d'Ilija refuse qu'il s'engage dans l'armée austro-hongroise contre les Serbes. 
« Nous sommes des Serbes de Serbie », précise Isa. Ilija a 16 ans en 1912. Avec le passeport de son frère aîné, non mobilisable, il part aux États-Unis chez un oncle. Il y travaille comme mineur, sous un faux nom.
En 1916, Oncle Sam recrute des volontaires pour faire la guerre en Europe. A 20 ans, Ilija rejoint les 70.000 Serbes prêts à combattre en Europe pour libérer la Serbie occupée.
A Paris, Ilija entre dans l'armée d'Orient française, menée par le maréchal Louis Franchet-d'Espèrey, sous les ordres du maréchal Foch. Il se prépare à la guerre à Bizerte (Tunisie) puis est envoyé sur le front est du premier conflit mondial, à Salonique (Grèce). En 1921, les accords de Versailles dessinent les frontières de la Yougoslavie. « Le Roi de Serbie a donné à tous les volontaires serbes une parcelle de terre d'environ 5 ha, à la frontière hongroise, pour les récompenser de la guerre », raconte Isa.
De 1921 à 1941, Ilija et sa femme Petka travaillent la terre, élèvent leurs 15 enfants (tous nés en Serbie) à Novi-Zednik, dans la région de Voïvodine, un territoire qui allait devenir, en 1929, le royaume de Yougoslavie.

Biens confisqués

La Seconde Guerre mondiale vient à nouveau bousculer leur existence. En 1941, les Hongrois, alliés des nazis, occupent la région. Ils arrêtent l'ancien combattant de 1914-1918 et sa famille : « Notre famille a été condamnée à être fusillée. J'avais trois ans », raconte Isa.
Leur salut viendra d'une voisine d'origine hongroise : « Elle était pauvre, avait sept enfants et n'avait pas de lait. C'est ma mère qui a nourri au sein ses enfants. Elle a réussi à nous libérer. Les Hongrois nous ont donné un laissez-passer, en allemand, pour aller en Croatie, où on était né. »
A Zagreb, à la descente du train, ce laissez-passer leur sauve une deuxième fois la vie. Les autres Serbes sont arrêtés sur le quai de la gare pour être fusillés. Au vu de cet Ausweis, un officier allemand leur en délivre un autre, en croate.
« En 1945, on est rentré quasiment à pied en Serbie, sur nos terres. C'est là que le régime de Tito nous a confisqué nos biens et nous a jugés comme ennemis du peuple.
« Le Parti communiste du village avait voté la pendaison pour mon père. Ce laissez-passer délivré par les nazis a semé le doute. Les communistes nous ont pris pour des collaborateurs. »
La famille Orlovic décide de défendre sa terre, attend les communistes, fourches en main. Ils échappent une nouvelle fois à la mort. Ilija et Petka connaîtront les geôles communistes, comme prisonniers politiques.
En 1962, la famille Orlovic décide de rejoindre la France. Ilija se rend aussitôt au monument dédié au maréchal Foch : « Après avoir salué Foch, il se sentait mieux », lâche Isa.
La famille est reçue par Robert Boulin, secrétaire d'État aux Rapatriés : « Il nous a donné un droit de séjour immédiat et un droit de travail immédiat. On lui doit beaucoup. »
Aujourd'hui, la famille Orlovic veut que son honneur soit restauré : « Nous demandons la réhabilitation de notre famille, la restitution de nos biens et une compensation en dédommagement. Cela paraît énorme, sur une telle période de 70 ans, mais ça doit être fait », dit Isa.
Ilija est décédé à Paris en 1999, à l'âge de 103 ans. Ses enfants ont fait carrière en France et aux États-Unis. Aucun membre de sa famille n'est revenu s'installer en Serbie à ce jour.

repères

Déjà 1.200 demandes de réhabilitation

> Retraite. Isa a travaillé 20 ans comme accordeur de piano à Paris, puis 20 ans à New York où il a fait le même travail pour Bill Clinton ou encore Barack Obama. Son épouse Lucie a exercé la profession d'infirmière à New York. En 2001, ils verront les Twin Towers s'effondrer. 
A la retraite, ils ont acheté une maison à Saint-Jean-Saint-
Germain. Isa pense écrire un livre sur la vie de son père.
> Avocat. Isa Orlovic a fait appel aux services d'un avocat en Serbie pour la réhabilitation de sa famille, il y a un mois.
> Réhabilitation. La Serbie estime à 50.000 le nombre de condamnés politiques et prisonniers entre 1945 et 1985 sous le régime communiste. Des artistes, des intellectuels, des politiciens serbes, ont déjà été réhabilités.
En début d'année 2013, la Serbie comptait plus de 1.200 demandes de réhabilitation qui « ouvrent droit à une prestation mensuelle, une Sécurité sociale, à la restitution des biens usurpés ou confisqués, autrement dit, à un dédommagement » selon le site Voice of Serbia.
> Diaspora. Pour diminuer les risques d'explosion sociale dans son pays, le régime de Tito a autorisé les Yougoslaves à émigrer à partir de 1960 principalement vers des pays d'Europe. La diaspora serbe compterait 4 millions de personnes : un Serbe sur trois vit hors de Serbie.

Xavier Roche-Bayard

 

 

 

Agenda 2017-2018

 

Chpt 41

 

St Laurent

 

24/25 Février

 

 

Régionaux

 

jeunes

 

a Avoine

 

 

8-11 mars

 

2018 

 

Tournoi interne

 

Mardi 13 mars 

 

 Tournoi des samedis

samedi 17 mars

 

Nationale 4

 

R7 18 mars

 

Tournoi des 

 

Gambits nº5

 

mardi 27 mars 

Tournois annoncés

 

  

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 



Actualités Europe Echecs

Actualités

  • Le Festival international d'échecs «Open Aeroflot» se déroule à Moscou jusqu'au 28 mars à l'hôtel Cosmos, comme toujours «sous les ailes» de la compagnie aérienne «Aeroflot». Avec Fedoseev, Vidit, Andreikin, Mamedov...

  • Le grand-maître Manuel Apicella, eGG-one school et Europe Echecs présentent : « Les champions du monde (partie 1) : Mikhail Tal » le mardi 27 février 2018 de 20h00 à 22h00.

  • Le Tournoi des Candidats se déroulera à Berlin du 10 au 28 mars 2018. Ce tournoi en double rondes à 8 joueurs (14 parties) désignera le challenger du champion du monde Magnus Carlsen pour un match en novembre.


Powered by @.L.I.M.A.!®