A partir de la rentrée de septembre, le club est ouvert à tous les mardis soir pour les adultes, les mercredis après midi pour les vétérans et les jeunes et les samedis matins pour les jeunes. Attention ! notre nouvelle adresse : 65, rue Léon Fournier, à Blois-Villejoint( dans l'ancienne école qui fait l'angle avec la rue de Villebrême )

Derniers articles

  • 5ème Rapide JCG : Du bien rodé !

    On commence a avoir l’habitude de ce tournoi, devenu au fil des éditions  un classique de fin de saison en ligue CVL. 64 participants ( est ce le hasard ? ! )  sur deux tournois, treize clubs...

  • Paru dans la NR et sur le site FFE

    Jean - Paul a la médiathèque : article NR.  

  • Nationale 3 jeunes 2018

    Ce dimanche 10 juin, Blois accueillait comme tous les ans la Nationale 3 jeunes, competition par equipes de 4 ( Un minime, un benjamin, un pupille, un poussin). 6 équipes  en lice : St Pryvé-Olivet...

  • Tournoi des debutants 2018

    20 participants a ce désormais traditionnel tournoi de fin de saison  dit «des débutants »   et dont la vocation est de lancer dans l’ arène de la compétition les néo licencies de la saison en cours....

  • Tournois fermés de La Membrolle

    Ce week end dernier 26 et 27 Mai, Rodolphe a participé  au festival des tournois fermés  de la Membrolle. Une formule dense ( 5 parties en deux jours en 60 mn + 30 sc/c  ) contre une opposition non...

Se connecter

Les champions du 41

 

2011 : Rodolphe Prévot  AAJB

2012 : Patrick Gobé       St-Laurent

2013 : Cyrille Gauthier   AAJB

2014 : Tony Crosnier    Montoire

2015 : Grégory Mignard   Romo.

2016 : Rodolphe Prévot    AAJB

2017 : Didier Nicolas      AAJB

2018 : Patrick Gobe    St Laurent  

Depuis le 15 mai 2015

 

 

                              L'actualité, c'est ici :

 

 

 

 lien  pour s‘ y inscrire 

 

277 articles archivés.

Thorsten Haub : portrait d'un GMI hors normes.

J' ai connu Thorsten en 2014 a Avoine ou je l'ai rencontré  et perdu après une Anglaise interessante. Nous sommes ensuite devenus  amis  et nous avons même fait équipe en 2016  a Avoine avec Loic et Axel ( photo ci dessous ) pour remporter le blitz par equipes ! 
L' équipe vainqueur  du blitz en 2016 a Avoine, de gauche a droite : Axel, Loic, Thorsten et Rodolphe. 
La partie suivante est caractéristique du style de Thorsten, mondialement connu pour etre un adepte et connaisseur de la formation dite " hippopotame" Elle etait tres importante  aussi pour lui d' un point de vue sportif, car lui permettant 1) de gagner sur le fil le  tournoi de Vandoeuvre les Nancy en 2009 et 2) de réaliser sa deuxieme norme de GMI. Il deviendra  officiellement GMI en 2015 ! Chapeau a lui ! Il eut pour cela les honneurs de Europe Echecs en fevrier 2010. 
[Event "Vandoeuvre les Nancy 2009"]
[Site "Aajb"]
[Date "23 déc. 2009"]
[Round "9"]
[White "E. Prie GMI 2491"]
[Black "T. Haub MI 2484"]
[Result "0-1"]
 
Analyse de Christian Bauer pour EE n° 596 Février 2010, p. 32-33. 

1. d4 g6 2. e4 Fg7 3. f4   l'attaque Autrichienne est depuis longtemps l'arme de prédilection d'Eric Prié contre les formations de type Pirc ou Moderne. Sachant que  Haub n'a pas coutume de s'engager dans des variantes aiguës des l'ouverture, ce choix était tout indiqué.  3...d6 4. c3 a6  ?! Un coup étrange a cet instant précis étant donné  que les Noirs ne poursuivront vraisemblablement pas par b7-b5. En effet, il n' y a  aucun Cavalier a déloger en c3 et la réplique a2-a4 serait immédiatement gênante.   5. Nf3 e6 6. Bd3 Ne7 7. Qe2  ?! Tout comme 4...a6, ce coup me semble "inapproprié " ( Eric  ! ndt ). Les blancs vont visiblement effectuer le petit roque. Ils auraient pu envisager la manoeuvre De1-h4 sans perte de temps.  Nd7 8. O-O O-O9. Be3 b6 10. Nbd2   Diag 1 Chaque camp a finalement obtenu ce qu'il désirait de l'ouverture : un avantage d'espace pour les blancs avec des perspectives d'attaque sur l'aile-Roi, et un milieu de jeu riche du point de vue des noirs. Objectivement, les blancs sont légèrement mieux, mais il n'y a absolument rien de dramatique pour un féru de l'Hippopotame. Nf6 11. Kh1   Pour replier le Fou en g1 en cas de Cg4. Bb7 12. Rae1 Qd7 13. Ng5  Les prémices d'une attaque qui va avorter. Le dispositif blanc, pourtant solide et central, manquait cependant  de mordant. Il n'était pas facile de continuer a aller de l'avant sans ceder des cases, ce qui serait le cas après 13. e5 Cfd5. Sinon 13. h3 ( ou bien 13...d5 14. e5 Ce4 avec un bon jeu noir ( 14...Ch5 est intéressant aussi  et pouvait aboutir a une nulle par répétition après 15. Df2 Cf5 16. Fxf5 exf5 17. Dh4 menaçant de gagner une pièce par g2-g4. 17...Dd8 18. Df2 renouvelant la menace suivi de 18...Dd7. Les blancs peuvent opter pour le plus ambitieux 17. Tg1, suite a quoi 17...f6 18. g4 fxg4 19. hxg4 fxe5 est ok pour les noirs. A nouveau il est possible de dévier par 18. e6 Dd6 19. Ch4 qui pose quelques problèmes aux noirs  )) 13... Ch5 14. Df2 f5 et les noirs sont mieux.   Nh5 14. f5 exf5 15.exf5 Nf6  Diag 2 16. Nde4 ? Sur 16. fxg6, qui était l'autre manière  de parer, la suite attendue 16...Cxf5 avait pour défaut de permettre un ultérieur Dg4 ou Cg4. Cela valait cependant mieux, comme l'attestent les variantes suivantes : 16...hxg6 ( 16...fxg6 ?! Est inférieur en raison de 17. Fg1 qui viserait a exploiter l'affaiblissement de la case e6 ( en revanche, 17. c4 mènerait a une situation  incertaine après 17...Tfe8 18. d5 b5, une suite illustrative étant 19. Cde4 bxc4 20. Cxf6+ Fxf6 21. Fxc4 Fxg5 22. Fxg5 Cxd5 23. Dd2 c6 et les noirs devraient tenir ) ) 17. Df2 Ced5 18. Cde4 Tae8 et les Noirs ont suffisamment de ressources pour éviter les désagréments lies a Dh4. L'équilibre est maintenu.  Nxe4 17. Bxe4 Bxe4 18. f6 Voila l'idée : le précieux Fg7  va disparaître mais les pièces blanches seront trop éloignées du Roi adverse pour compenser la perte d'un pion. 18...  Bf5 19. fxg7 Kxg7 20. h3 f6 21. Nf3
Rf7  Les noirs ont un gros avantage et vont parfaitement maitriser les événements dans le zeitnot réciproque.  22. c4  ?!  22. g4 Fe4 23. Fh6+ Rxh6 24. Dxe4 offrait de meilleures chances pratiques. 22...d5  ! 23. cxd5 Qxd5 24. Bf4 Nc6 25. Qe3  Diag n°3 Sacrifiant l'aile -Dame pour pouvoir jouer Fh6+ puis De8+ ( ou au moins g2-g4 suivi de g5). 25...g5 ! Mais pas 25...Te7 ?! 26. Dxe7 + Cxe7 27. Txe7+ qui aurait laissé aux blancs des chances de sauvetage. 26. Bxg5 Sinon les noirs vont jouer par exemple la manoeuvre Td8-d7-e7, laissant les blancs sans conte - jeu. fxg5 27. Qxg5+ Kh8 28. Ne5 Rg7 29. Rxf5 Rxg5  Diag n° 4 Les blancs sont forces de rendre la Dame, entrant dans une finale sans espoir en raison de leur pièce de moins.  30. Nf7+ Qxf7 31. Rxf7 Rc8 32. Re4 Rg7 33. Rxg7 Kxg7 3 4. d5 Na5 35. Re7+ Kf6 36. Rxh7 Nc4 37. g4 Ke5 38. b3 Ne3 39. Kh2 Nxd5 40. Kg3c5 41. Rf7 b5 42. g5 c4 Scellant définitivement le sort de cette partie car i l va  manquer un tempo aux blancs dans la course a la promotion.  43. bxc4 bxc4 44. g6 c3 45. g7 c2  Diag n° 5 46. Rf1 Eric jeta l'éponge sans attendre 46...c1=D 47. Txc1 Txc1 48. g8 =D Tg1+ 0-1

 

Voici ma biographie échiquéenne:

 

Thorsten a droite a Avoine en 2017, face au sympathique Rob Bodicker tous deux fidèles du tournoi d'Avoine. 

 

Date de naissance: 15/02/1968

A l'age de 6,5 ans j'avais appris les règles de mon père.

A l'age de 11 ans j'étais entré dans mon premier club d'échecs dans ma ville Siegen.

Malheureusement je n'avais jamais eu un bon entraîneur, et comme les responsables étaient conservateurs je restais  trop longtemps absent des opens. A l'âge de presque 16 ans j'avais fait mon premier open rapide, a l'âge de 20 ans mon premier open standard.

En plus j'avais eu presque toujours un joueur qui m'avait "laissé la deuxième pace" dans les championnats de jeunes de mon département. Par conséquent mon développement était gravement freiné pendant ma jeunesse.

A l'age de 18 ans mon classement national était environ 2000.

A l'age de 20 ans j'avais commencé à faire quelques opens et j'avais changé de club plusieurs fois pour me développer mieux.

Finalement j'avais trouvé  (personne ne m'avait conseillé ) des opens où on pouvait faire un ELO FIDE.

En janvier 1991 (en ce temps il n'y avait  que 2 évaluations en janvier et juin chaque année) j'avais eu mon premier ELO FIDE (2315).

J'avait rejoint  le club de Plettenberg (où je joue encore, avec quelques pauses), avec eux j'avais passé plusieures saisons dans la 2e Bundesliga.

Après être redescendu jusqu'à 2270, j'étais remonté sur 2300 et j'étais devenu MF dans la liste d'ELO janvier 1994.

Dans mon deuxième tournoi comme MF à Cuxhaven en mars 1994 avec beaucoup de titrés j'avais fait une première norme de MI totalement surprenante.

 

 Puis une autre  norme de MI au week-end de Pâques à Gelsenkirchen 1995.

3ème norme de MI en mars 1997 à Budapest, comme j'avais plusieurs fois raté la norme seulement un petit peu dans les tournois précédent j'avais passé les 2400.

Dans la liste du juillet 1997 j'étais devenu MI avec une ELO FIDE de 2435.

Après j'avais essayé de moderniser mon premier club, surtout chez les jeunes, mais j'avais lutté en vain contre les autres responsables. En été 2002 j'avais  arrêté tout le contact au club jusqu'à aujourd'hui.
En 2001 j'avais commencé à jouer pour des clubs hors de l'Allemagne, d'abord en Luxembourg pour le CE Nordstad. Après 4 ans, 
j'avais quitté le club, depuis cela je joue pour le CE Esch Rochade Reine.

En 2006 j'avais commencé à jouer pour un club belge, les SF Wirtzfeld, en 2011 j'étais allé au CE Fontainois, dans la saison prochaine je retourne à Wirtzfeld.

Dans les saison 2014/15 et 2015/16 j'ai joué pour L'Echiquier Dieppois en France, mais pour des raisons financiere,  c'est plus possibles,

Je suis  donc ouvert à un nouveau club en France.

En 2006 j'étais devenu double-champion allemand - en rapide individuel et en blitz par équipe.

A la fin de 2004 je n'avais plus envie de soutenir les opens allemands (où on  invite rarement  des joueurs titrés) - de la date le début de ma liaison aux open francais. Comme ces tournois avec plus d'invités sont souvent plus forts j'avais pu encore une fois m' améliorer.

Après des victoires aux opens de Vandoeuvre 2007 et Fourmies 2008 j'avais découvert "mon pays numéro 2, le Danemark".

Dans un tournoi demi-fermé à 11 rondes avec 22 participants, parmi eux plus que la moitié avec un titre, le Scandinavian Open à

Valby/Copenhague j'avais fait ma première norme de GMI.

Après avoir remporté l'Open de Sautron 2009 (j'avais raté la norme parce que les 10 GMI avait joué trop mal, je n'avais que joué contre 2 GMI, 3 sont nécessaires) j'avais fait ma deuxième norme de GMI (et remporté le tournoi, voir la partie) à Vandoeuvre 2009 (un tournoi où j'ai raté seulement une édition à cause d'un responsable allemand qui avait placé une ronde d'interclubs juste avant Noel).

Avec cette norme j'avais également passé les 2500. Il me manquait "seulement" la dernière norme.

En juillet 2010 j'avait eu mon meilleur ELO FIDE (2518). Après mon classement tombait, la chasse pour la dernière norme dérangeait,

en plus mon travail (j'étais pendant  presque 10 ans un simple ouvrier dans une usine) devenait de plus en plus fatiguant.

Pour cette raison, j'avais arrêté de travailler  au début de 2013.

Finalement j'ai fait ma dernière norme de GMI au Copenhagen Chess Challenge à Ballerup au début du mai 2015 (dans le même tournoi j'aurais pu faire cette norme 5 ans plus tôt si j'avais gagné la dernière ronde).

L'attente au Congrès de la FIDE en septembre 2015 à Abu Dhabi était horrible, pendant les tournois  d'été j'étais plein de peur que la FIDE pourrait encore trouver un trou chez une norme (ça arrive quelquefois) , 4 applications pour le GMI avaient été refusées a mon" congrès), c'est pourquoi j'avais  perdu environ 50 points elo  en été 2015, j'étais tombé jusqu'à 2356.

Mais finalement j'avais lu la confirmation du titre d'un GMI sur le site de la FIDE, je dois avouer que j'avais commence à douter a 

l'âge de 47 ans.

Maintenant (sans la pression des normes) mon classement à commencé à se stabiliser  (pour l'instant 2421).

 

Agenda 2017-2018

 

 

 

 

 

Tournoi

 

des gambits : 

 

Mardi 26 juin 

 

 

Fermeture

 

 

du club : 

 

 

du  27 juin

 

 

au 5

 

septembre 

 

 

 

Open

 

d’Avoine :

 

 

21- 29

 

juillet, 

 

 

On y sera !

 

 

4 joueurs 

 

 

de Blois. 

Tournois annoncés

 

  

 

 

  

 

 



Actualités Europe Echecs

Actualités

  • L'Américain Hikaru Nakamura remporte le tournoi d'échecs du Paris Grand Chess Tour 2018. Sergey Karjakin est deuxième et Wesley So complète le podium. Le Français Maxime Vachier Lagrave termine à la cinquième place.

  • Événement exceptionnel au Château d’Asnières en présence de Maxime Vachier-Lagrave, meilleur joueur d’échecs français de tous les temps, le mercredi 27 juin 2018 à partir de 14h00.

  • Depuis la mort d’Alekhine le 24 mars 1946, le titre était resté vacant et Reshevsky et Keres étaient considérés comme les prétendants les plus sérieux pour être en mesure de s’approprier le titre mondial avec Botvinnik.


Powered by @.L.I.M.A.!®