A partir de la rentrée de septembre, le club est ouvert à tous les mardis soir pour les adultes, les mercredis après midi pour les vétérans et les jeunes et les samedis matins pour les jeunes. Attention ! notre nouvelle adresse : 65, rue Léon Fournier, à Blois-Villejoint( dans l'ancienne école qui fait l'angle avec la rue de Villebrême )

Derniers articles

  • Open du 41 2019

    Un beau succès pour ce traditionnel open du 41, désormais en deux jours les samedis 9 et 10 février avec la participation de 48 joueurs, venus pour l’essentiel du Loiret voisin ( 9 de Checy, et 7...

  • Stage de préparation jeunes.

    Samedi  2 Février, le club de Blois proposait a ses jeunes qualifiés aux Régionaux de fin février a Chartres un mini stage de préparation. 9 jeunes qualifiés sur onze, avaient répondu présent  : Les...

  • Week end morose en interclubs

    Deux  sévères défaites pour nos équipes en interclubs ce dimanche 27 janvier. L’ équipe 1 perd 0-5 face à Amilly, l’équipe 2 prend elle un terrible 0-8, mais face a l.un des favoris de ce groupe de...

Se connecter

Les champions du 41

 

2011 : Rodolphe Prévot  AAJB

2012 : Patrick Gobé       St-Laurent

2013 : Cyrille Gauthier   AAJB

2014 : Tony Crosnier    Montoire

2015 : Grégory Mignard   Romo.

2016 : Rodolphe Prévot    AAJB

2017 : Didier Nicolas      AAJB

2018 : Patrick Gobé    St Laurent  

2019 : Rodolphe Prévot  AAJB 

Depuis le 15 mai 2015

 

 

                              L'actualité, c'est ici 

 

 

312 articles archivés.

Le tournoi

Fin avril sur vos écrans :

 

 
 
 
 
 
 

Un premier film sur la jeunesse et le passage à l’âge adulte plutôt habile, qui assume le regard épuré de sa réalisatrice, Elodie Namer. 

L’argument : 7 jours de tournoi dans un grand hôtel à Budapest. Un favori : Cal Fournier, 22 ans, champion de France d’échecs, génie immature, programmé pour la victoire, combat ses adversaires avec une puissance impressionnante. Déconnecté du monde, Cal se noie dans les jeux et paris permanents avec sa petite amie Lou et ses acolytes Aurélien, Anthony et Mathieu. Mais un adversaire pas comme les autres va enrayer cette routine bien huilée… 

JPEG - 641.2 ko
© Diaphana Distribution

Notre avis : Le Tournoi est un film à part. Un point de vue féminin, d’abord, sur un milieu dominé par les hommes. Mais aussi parce qu’il se soumet à l’exercice anti-cinématographique par excellence des échecs, auquel s’est prêté la réalisatrice pendant six mois et qui soulève deux problèmes majeurs. 
Le premier : porter le jeu, les tactiques, les matchs à l’écran. Le deuxième : vulgariser les parties, le vocabulaire, les enjeux. Dans les faits, le résultat est impeccable, sans bavure, net et précis, tout en maîtrisant et en maintenant un certain esthétisme. 

JPEG - 932 ko
© Diaphana Distribution

Qui transparaît à travers des plans vaporeux, tout aussi géométriques qu’oniriques, comme suspendus dans une temporalité indéterminée. A travers ces plongées omniscientes sur la compétition, à travers la délicatesse des jeux d’ombres et de lumières, qui expriment la dualité du protagoniste, à travers un rythme planant, au détour des couloirs infranchissables de cet hôtel hongrois, Elodie Namer nous immerge dans cet univers en huis clos.

JPEG - 622.9 ko
© Diaphana Distribution

Et, parce qu’en plus des échecs, Le Tournoi s’échine à cerner son personnage principal, Cal, en proie au doute et, finalement, à personne d’autre qu’à lui-même, ce film se distingue par la richesse de sa réflexion. La réalisatrice exploite alors les rapports impitoyables entre les adversaires, qu’elle dispose comme des pions sur l’immense échiquier de la vie et qui peuvent s’avérer les plus inattendus. 
L’entraîneur, la petite amie, le collègue, tous finissent par vaincre l’invincible Cal, en visant non pas la tête mais le cœur. Un champion déjà affaibli et déstabilisé qui, plus que le jeune garçon qu’il affronte, sorte d’alter ego, combat en réalité sa propre part d’enfance, son enfermement dans l’insouciance, les fêtes, les paris, les actes sans conséquence et sans lendemain. Malgré un final plutôt décevant, on est ainsi loin, très loin du film échec et mat.

 

 

 

© Diaphana Distribution
 
Leslie Guyomard

Galeries Photos

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Agenda 2018 - 2019

 

Du 20 au

 

23 février :

 

Championnat

 

Régional

 

 Jeunes à Chartres

Tournois annoncés

 

 

  

 

 

 

 

 



Actualités Europe Echecs

Actualités

  • Valentina Gunina résiste aux assauts d'Alexandra Kosteniuk et remporte le tournoi. Irina Krush prend la troisième place. Marie Sebag termine avant-dernière.

  • Maxime Vachier-Lagrave remporte le Trophée Napoléon des échecs de La Ville de La Roche-sur-Yon 4,5 à 2,5 face à Jorden van Foreest.

  • Le « Showdown » des champions 2019 se déroule au Saint Louis Chess Club du 20 au 24 février 2019. Nakamura, Duda, Caruana, Harikrishna, So, Navara...


Powered by @.L.I.M.A.!®