A partir de la rentrée de septembre, le club est ouvert à tous les mardis soir pour les adultes, les mercredis après midi pour les vétérans et les jeunes et les samedis matins pour les jeunes. Attention ! notre nouvelle adresse : 65, rue Léon Fournier, à Blois-Villejoint( dans l'ancienne école qui fait l'angle avec la rue de Villebrême )

Derniers articles

  • Avoine 2018 : les Mousquetaires sont là !

    Du 21 au 29 juillet, Hadrien Reuillon et Titouan Escaille ont montré que leurs « petits elos »  n’ étaient que provisoires : + 90 pour Titouan et le deuxième prix des moins de 1600  ( 100 € !) + 90...

  • Les echecs juste un loisir ? Pas un Sport ?

    Eternel débat ! quand on perd : «  ce n’est qu’un jeu... », normal car l’ ego blessé  minimise, et quand on gagne : «  Ce sport  cérébral est vraiment fantastiquement...  éreintant ». En réalité, ils peuvent...

  • 5ème Rapide JCG : Du bien rodé !

    On commence a avoir l’habitude de ce tournoi, devenu au fil des éditions  un classique de fin de saison en ligue CVL.  ( On trouvera un «  historique de ce Tournoi » en fin d’article ) 64 participants ( est...

Se connecter

Les champions du 41

 

2011 : Rodolphe Prévot  AAJB

2012 : Patrick Gobé       St-Laurent

2013 : Cyrille Gauthier   AAJB

2014 : Tony Crosnier    Montoire

2015 : Grégory Mignard   Romo.

2016 : Rodolphe Prévot    AAJB

2017 : Didier Nicolas      AAJB

2018 : Patrick Gobe    St Laurent  

Depuis le 15 mai 2015

 

 

                              L'actualité, c'est ici :

 

 

 

 

Les animateurs de Aajb - Echecs : 

 

Titouan, Antoine, Rodolphe, Jean- Paul et Hadrien 

 

vous   souhaitent   de  bonnes vacances !

 

Reprise le 8 septembre pour la fête 

 

du sport dans les rues de Blois ! 

 

 

 

                      lien  pour s‘ y inscrire et biographie de Damir .

 

284 articles archivés.

Le tournoi

Fin avril sur vos écrans :

 

 
 
 
 
 
 

Un premier film sur la jeunesse et le passage à l’âge adulte plutôt habile, qui assume le regard épuré de sa réalisatrice, Elodie Namer. 

L’argument : 7 jours de tournoi dans un grand hôtel à Budapest. Un favori : Cal Fournier, 22 ans, champion de France d’échecs, génie immature, programmé pour la victoire, combat ses adversaires avec une puissance impressionnante. Déconnecté du monde, Cal se noie dans les jeux et paris permanents avec sa petite amie Lou et ses acolytes Aurélien, Anthony et Mathieu. Mais un adversaire pas comme les autres va enrayer cette routine bien huilée… 

JPEG - 641.2 ko
© Diaphana Distribution

Notre avis : Le Tournoi est un film à part. Un point de vue féminin, d’abord, sur un milieu dominé par les hommes. Mais aussi parce qu’il se soumet à l’exercice anti-cinématographique par excellence des échecs, auquel s’est prêté la réalisatrice pendant six mois et qui soulève deux problèmes majeurs. 
Le premier : porter le jeu, les tactiques, les matchs à l’écran. Le deuxième : vulgariser les parties, le vocabulaire, les enjeux. Dans les faits, le résultat est impeccable, sans bavure, net et précis, tout en maîtrisant et en maintenant un certain esthétisme. 

JPEG - 932 ko
© Diaphana Distribution

Qui transparaît à travers des plans vaporeux, tout aussi géométriques qu’oniriques, comme suspendus dans une temporalité indéterminée. A travers ces plongées omniscientes sur la compétition, à travers la délicatesse des jeux d’ombres et de lumières, qui expriment la dualité du protagoniste, à travers un rythme planant, au détour des couloirs infranchissables de cet hôtel hongrois, Elodie Namer nous immerge dans cet univers en huis clos.

JPEG - 622.9 ko
© Diaphana Distribution

Et, parce qu’en plus des échecs, Le Tournoi s’échine à cerner son personnage principal, Cal, en proie au doute et, finalement, à personne d’autre qu’à lui-même, ce film se distingue par la richesse de sa réflexion. La réalisatrice exploite alors les rapports impitoyables entre les adversaires, qu’elle dispose comme des pions sur l’immense échiquier de la vie et qui peuvent s’avérer les plus inattendus. 
L’entraîneur, la petite amie, le collègue, tous finissent par vaincre l’invincible Cal, en visant non pas la tête mais le cœur. Un champion déjà affaibli et déstabilisé qui, plus que le jeune garçon qu’il affronte, sorte d’alter ego, combat en réalité sa propre part d’enfance, son enfermement dans l’insouciance, les fêtes, les paris, les actes sans conséquence et sans lendemain. Malgré un final plutôt décevant, on est ainsi loin, très loin du film échec et mat.

 

 

 

© Diaphana Distribution
 
Leslie Guyomard

Galeries Photos

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Agenda 2018 - 2019

 

 

 

Fermeture

 

 

du club : 

 

 

du  27 juin

 

 

au 5

 

septembre 

 

 

 

Tournois annoncés

 

  

 

 

  

 

 



Actualités Europe Echecs

Actualités

  • Shakhriyar Mamedyarov et Hikaru Nakamura remportent le tournoi rapide devant Fabiano Caruana. Maxime Vachier Lagrave partage la 7e et 8e place avec Wesley So. Le tournoi de blitz débute mardi à 20h00.

  • Deux matchs en 4 parties se déroulent pour la «Coupe Xinqiao», à Wenzhou, en Chine : Ding Liren mène 2,0-1,0 contre le Bulgare Veselin Topalov. Tan Zhongyi s'incline et la Géorgienne Nana Dzagnidze mène 2,0-1,0.

  • Festival d’échecs «Tower of Concord». Le Russe Ernesto Inarkiev défie le triple champion de Chine, Wei Yi, du 12 au 21 août 2018, en 6 parties classiques et 6 parties rapides. Wei Yi égalise dans la 2e partie : 1,0 à 1,0.


Powered by @.L.I.M.A.!®