A partir de la rentrée de septembre, le club est ouvert à tous les mardis soir pour les adultes, les mercredis après midi pour les vétérans et les jeunes et les samedis matins pour les jeunes. Attention ! notre nouvelle adresse : 67, rue Léon Fournier, à Blois-Villejoint( dans l'ancienne école qui fait l'angle )

Top ten ladies

Derniers articles

  • Rapides de St Aignan 2017

    8 joueurs de Blois ont fait le déplacement a St Aignan  en ce dimanche 15 octobre pour ce traditionnel rapide rebaptisé  helas «  Rapide Patrice Morelle«  en hommage a ce sympathique joueur disparu...

  • Nationale 4 : c’ est parti !

    Et ca commence plutôt bien pour l’ equipe 1 qui a battu La Membrole 2 : 3-1, ce dimanche 8 octobre, a domicile.   Reportage a suivre dans notre rubrique permanente. L’ equipe 2 en déplacement a...

Se connecter

Les champions du 41

 

2011 : Rodolphe Prévot  AAJB

2012 : Patrick Gobé       St-Laurent

2013 : Cyrille Gauthier   AAJB

2014 : Tony Crosnier    Montoire

2015 : Grégory Mignard   Romo.

2016 : Rodolphe Prévot    AAJB

2017 : Didier Nicolas      AAJB

Depuis le 15 mai 2015

Top ten mondial

                              L'actualité, c'est ici :   

 

 

 

 

Les Finales pour les jeunes 2017-2018

"La finale la plus intéressante de ma carrière et l'une des plus complexes" a dit Korchnoi à propos de cette finale historique de Tours  qui lui a permis d'égaliser au score a Baguio en 1978 : 30 pages d'analyse, une trentaine de diagrammes , alors bon courage ! C' est ici  

 

Révisions finales pions (1: 16 septembre )

Diag. 1 1. Re4 ! : le seul plan pour gagner Les blancs doivent avancer leur Roi devant le pion et prendre l’opposition simple verticale. 1. e4 ? Re5 2. Re3 Re6 3. Rd4 Rd6 et 1. Rd4 ? Rd6 2. Re4 Re6 3. Rf4 Rf6 ne font que nulle. 1...Rd6 Les noirs doivent ceder l.opposition et ainsi le Roi blanc progresse. 2. Rf5 Re7 Apres 2...Rd7 3. Rf6, les noirs perdent un coup plus vite. 3. Re5 ! Les blancs evitent l’erreur 3. e4 ? Rf7 !, apres laquelle les noirs gagnent l’opposition et annulent. Les blancs doivent encore gagner l’ une des cases cles un coup plus haut avant de pousser lve pion en toute tranquillité.
3...Rd7 4. Rf6 Maintenant seulement que le Roi blanc a atteint la 6 eme rangée, on peut pousser le pion, car cette finale est un gain theorique quelque soit le trait. 4...Re8 5. e4 Rf8 6. e5 Re8 7. Re6 : 7. e6 ? Gacherait tout le travail ! Et ce serait nulle apres 7...Rf8. 7...Rd8 7…Rf8 8. Rd7 revient au même. 8. Rf7 et la promotion du pion est assurée.

Diag. 2 : Les noirs annulent par 1...Rc8 ! Le seul coup pour annuller car 1...Rc7 ? Ou 1...Rd7 autorisent le gain de l’opposition des blancs par 1...Rc5 ou 1...Rd5. Si maintenant les blancs jouent 2. Rc5, alors 2...Rc7 ! Annulle. De meme, 2. Rd5 aura pour reponse 2...Rd7 ! Si les blancs jouent 2. Re4, alors 2...Rc7 3. Rd5 Rd7 annulle encore. On l’ aura compris : prendre l’opposition est aussi la seule maniere d’annuller ce type de finale avec R+pion contre Roi.

Diag. 3 : La connaissance de la technique de la prise de l’ opposition est la clé de cette finale. Vu que “l’évident ” 1. f7+ Rf8 2. Rf6 ?? mene au pat, il faut trouver autre chose. 1. f7+ Rf8 2. Rd6 ! Un surprenant coup de retrait ? Non, la routine pour qui connait la règle de l’opposition ! On donne le pion f pour la gagner et le pion g par force. 2...Rxf7 Forcé car 2...Rg7 ? 3. Re7 ! 3. Rd7 ! qui prend l’opposition simple horizontale 3...Rf8 4. Re6 Rg7 5. Re7 Les noirs doivent maintenant conceder la case f6 aux blancs et il sont peu a peu Zugzwang : 5...Rg8 6. Rf6 Rh7 7. Rf7 Z : Le pion g6 est perdu. 7...Rh8 8. Rxg6 Rg8 9. Rh6 Rh8 10. g6 Rg8 11. g7 Rf7 12. Rh7 et le pion va a Dame.

Diag. 4 : Cette finale semble désespérée pour les blancs car le Roi noir peut coulisser vers l’aile Dame par la troisième rangée jusqu’ en a3 et manger les pions blancs, non ?
Certes, mais les blancs disposent ici d’ une ressource defensive basée sur la connaissance de la spécificité annullante des pions de la bande en finale de pions. 1. Rg1 Rf3 2. Rf1 Re3 3. Re1 Rd3 Il semble que tout aille pour le mieux pour les noirs , mais la surprise arrive maintenant ! 4.a4 ! Les blancs sacrifient leur pion a avant qu’il ne soit trop tard ( 4...Rc3 menaçait ) car ils savent qu.ils pourront annuler cette finale si leur Roi parvient a gagner la case a1, et ce meme s.il y avait 6 pions adverses sur la colonne a ! 4...bxa4 Ou 4...a6 5. axb5 axb5 6. Rd1 Rc3 7. Rc1 Rxb4 8. Rb2 ! qui annule car les blancs ont pris l’opposition. 5. Rd1 Le Roi blanc est juste a temps dans le carré du pion éloigné si les noirs jouent maintenant 5...a3. Et c’ est pourquoi ils n’ ont pas joue a4 plus tôt. 5...Rc3 6. Rc1 Les blancs doivent empêcher ...Rb2, qui assurerait la promotion du pion a. 6...Rxb4 7. Rb2 Le Roi atteint la case a1. Cette idée d’offrir un pion pour convertir un bon pion b en un inoffensif pion a se produit souvent dans les finales de pions, encore faut il savoir qu’un pion de la bande fait nulle si le Roi de La Défense peut gagner la case de promotion du pion.

Diag. 5 : C’est une étude célèbre de F. Cassidy, 1884. A première vue, il semble que les blancs peuvent et doivent aller chercher le pion a4 : 1. Rc3 Re5 2. Rb4 Rd5 3. Rxa4 Rc6 ( ou 3...Rc5 4. Ra5 suivi de b4 ) 4. Ra5 Rb7 5. Rb5 qui gagne. Cependant les noirs ont la ressource defensive vue au diag. 4 : offrir leur puon pour convertir le pion blanc b en pion a inoffensif : 1. Rc3 ? a3 ! 2. b4 ( 2. bxa3 Re6 et les noirs a nulent en se refugiant en a8 ) 2...Re5 3. Rb3 Rd5 4. Rxa3 Rc6 5. Ra4 Rb6 et les noirs font nulle comme vu plus haut. Le coup gagnant est tres surprenant : 1. Rb1 ! Les blancs s.en prennent encore au pion a4 et le chemin est un coup plus long que par c3 ? Mais la pointe est que le Roi blanc sera mieux placé en cas de ...a3. 1… a3 Toujours la meilleure chance, car 1...Re5 2. Ra2 Rd5 3. Ra3 Rc5 4. Rxa4 Rb6 5. Rb4 Rc6 etc, est un gain facile.
2. b3 ! Nous avons deja appris que les blancs ont de meilleures chances quand ils peuvent placer leur Roi devant le pion, ce qui serait plus difficile apres 2. b4 ? Re5 3. Ra2 Rd5 4. Rxa3 Rc6 5. Ra4 Rb6 qui ne conduit qu’a la nulle. 2...Re5 3. Ra2 Rd5 4. Rxa3 Rc6 5. Ra4 ! La dernière finesse, prenant l’opposition diagonale. Après 5. Rb4 ? Rb6, les noirs gagnent l’opposition et anullent. 5...Rb6 7. Rb4 ! faisant usage de la case laissée libre pour le Roi par le circonspect 2. b3 : les blancs gagnent l’opposition et donc la partie.

 

Révisions  finales pions ( 2 : 23 septembre ) 

Diag n° 1 : On a deja vu que le Zugzwang et l'opposition jouent un role important dans les finales de pions. Les temps de réserve également. L'exemple donné  dans le diag. 1 permet de l' expliquer facilement : les Rois se font face et celui qui perd l' opposition  risquerait de perdre la partie. En effet, si on enlève le pion c2 de l' échiquier, avec trait aux blancs, les noirs gagnent car le Roi noir pénètre en c6, d6 ou e6. Mais avec le pion c2, les blancs peuvent forcer le Roi noir a jouer pour gagner l'opposition pour eux mêmes. La question est de savoir  ou pousser le pion c2 . 

1) c4 ? Rf7 2. Re5 Re7 et il y a un probleme : les blancs doivent perdre l.opposition et reculer. C.est ici que le temps de reserve intervient :

2) c3 ! ( premier coup de réserve ) 1...Rf7 2. Re5 Re7 3. c4 ( deuxieme coup de reserve ) et les blancs penetrent sur l'une des cases cles d6, e6, f6 apres le recul du Roi noir.

 

Diag n° 2 :  Une étude de Sackman, 1912 . Ici les Rois sont en opposition distante et si les blancs se précipitent ou temporisent,  il n' obtiennent rien : 1. Rd6 ? Rb6 et 1. Re6 ? Ra6 ! La clé est donc un surprenant coup de retrait pour gagner l' opposition distante et la transformer ensuite en opposition simple. 1. Rf5 !! Rb6 : les noirs n' ont pas le choix, et doivent perdre l'opposition car il leur faudrait sortir de l'échiquier  pour maintenir le statu quo ! ( a gauche de la case a5 ! ) 1...Ra6 2. Re6 Ra7 3. Re7 transpose dans la variante principale. 2. Rf6 les blancs ont gagne l'opposition distante, il nmy a plus qu'a la transformer en opposition simple pour gagner la partie : 2... Rb7 3. Rf7 les blancs doivent  être prudents dans leur marche vers les pions noirs  : 3...Re5 ? ne fait que nulle après 3...Ra7 ! 3...Rb8  Ou 3...Rb6 4. Re8 ! 4. Re6 ! Ra7 5. Re7 Ra6 6. Rd8 ! Le Roi approche pas après pas. 6...Rb7 7. Rd7 Rb6 8. Rc8 Et les blancs gagnent car les deux pions c6 et c5 vont tomber. 

 

 Diag n° 3 :  Il arrive parfois en finales de pions ( ou de Tours aussi ! ) qu' on aimerait passer le trait a l'adversaire. Pour ce faire, il est nécessaire de perdre un temps, et la Triangulation est le moyen le plus courant d'y parvenir. Dans la position, le premier coup est forcé : 1. Re5 Rf8  La vie est plusfacile pour les blancs après 1...Re8 ? 2. Re6 Rf8 3. f7, etc. En revanche, apres le coup du texte,  2. Re6 Re8 3. f7 ? Rf8 ne mene qu'a la nulle. En fait, apres 1...Rf8, les blancs aimeraient bien ceder le trait, car ...Re8 permet Re6 et ...Rf7 permet Rf5. 2. Rf4 ! Le coup clé, qui commence la triangulation. 2...Re8 3. Re4 Rf8 Les noirs ne peuvent pas venir en f7, car alors Rf5 gagne. 4. Re5 ! Le triangle blanc est complet . Les noirs sont perdus. 4...Rf7 5. Rf5 Rf8 6. Rg6 1-0.

 

Diag n ° 4 : Les blancs l' emportent grace a une percée typique : 1. f5 g5 2. g4 ! Rd6 2...hxg4 3. h5 et le pion file a Dame. 3. gxh5 1-0. Après 3...Re7  4. hxg5 fxg5 5. Rf3 Rf7 6. Rg4 Rf6 7. h6, le dernier pion noir tombe. 

 

Diag n ° 5 : Fischer - Larsen, Denver ( Candidats 5 ) 1971 . Une situation assez fréquente est montrée par ce célèbre diagramme : les blancs ont obtenu un pion passé éloigné  ( en a3, loin des autres pions ). Comme il peut être utilisé  pour dévier le Roi adverse de ses propres pions, il est considéré  a juste titre comme donnant un gros avantage. 1...Re7  Il faut bien que le Roi noir entre dans le carré  du pion blanc, sans quoi celui ci irait tout seul a Dame. 2. Rd4  du coup le Roi blanc se rapproche des pions noirs. 2...Rd6 Essayant de s'opposer a l' invasion du Roi blanc dans l' aile Roi, mais ... 3.a5 f6 4. a6 Rc6 5. a7 Rb7 6. Rd4 h4 les noirs essayent d' échanger quelques pions, mais cela ne change rien a l'affaire.  7. Re6 Après   7...hxg3 8. hxg3.Rxa7 9. Rxf6 Rb6 10. Rxg6, le pion g est décisif. 

 

Revisions finales de pions ( 3 : 30 septembre 2017 ) 

 

Diag n° 1 : L' opposition distante  ( un nombre paire de cases doivent séparer les Rois ) sur le même principe que l'opposition simple, il faut  la prendre pour gagner ( ou en défense pour annuler ),  et la transformer en opposition simple, donc 1. Rd3 ! Le seul coup gagnant : 1. Re3 ? Re7 ne fait que nulle car le Roi noir s' opposera au Roi blanc des que celui ci avancera sur la 4 eme rangée, recuperant l'opposition simple. 1...Re7 2. Re3 !  Re6 les blancs gagnent après 2...Rd7 3. Rf4 Rd6 4. Rg5 ou 2...Rd6 3. Rd4  3. Re4  les blancs ont maintenant l'opposition simple 3...Rd6 Ou 3...Rf6 4. Rf4 ! ( mais pas 4. Rd5 ? Rf5 5. Rc5 Rg4 annule ) 4...Re6 5. Rg5 Rd5 6. Rxh5 Rc4 7. Rg4 Rxb4 8. h5 et les blancs gagnent 4. Rd4 !  Les blancs ne doivent pas se ruer sur le pion : car après 4. Rf5 ? Rd5 5. Rg5 Rc4 6. Rxh5 Rxb4 7. Rg5 Ra3, les pions font Dame en même temps. 4...Rc6 4...Re6 5. Rc5 Rf5 6. Rxb5 Rg4 7. Ra6 Rxh4 8. b5 gagne aussi pour les blancs. 5. Re5 Rc7 6. Rd5 Rb6 7. Rd6 les blancs jouent pour gagner le pion b. 7...Rb7 8. Rc5 Ra6 9. Rc6 et les blancs gagnent. 

 

Diag n° 2 : Damljanovic - Ermenkov , Struga 2002 

Il arrive souvent qu' une finale de pions se transforme en une finale de Dames avec des promotions réciproques après une course des pions.  Dans certains cas, le résultat sera clair, mais dans de nombreux cas, non. Cependant, la tactique peut aider a résoudre une finale de Dames apparemment complexe, notamment lorsque on peut forcer l' échange des Dames fraichement promues. 

1. Rd3 Rd6 Après 1...Re6 2. Re4 Rd6 3. Rf5, les blancs gagnent encore plus facilement. 2. Re4 Rc5 Ou 2...Re6 3. c5 Rf6 4. c6 Re6 5. c7 Rd7 6. Rxe5 Rxc7 7. Rf6 Rb6 8. Rg5 Rb5 9. Rxh5 Rb4 10. Rg4 Rxb3 11. h5 a4 12. h6 a3 13. h7 a2 14. h8 = D et les blancs gagnent. 3. Rxe5 Rb4 4. Rd5 ! Le seul coup gagnant : 4. Rd4 ? Rxb3 permet aux noirs de faire Dame sur echec, alors qu'après 4. Rd6 ? Rxb3 5. c5 a4 6. c6 a3 7. c7 a2 8. c8=D a1=D, les blancs ne peuvent pas forcer l'echange des Dames. 4...Rxb3 5. c5 a4 6. c6 a3 7. c7 a2 8. c8=D a1=D Apres quelques echecs, les blancs forcent l' échange des Dames. 9. Dc4+ Ra3 Ou 9...Rb2 10. Dd4+. 10. Da6+ Rb2 11. Dxa1+ Rxa1 12. Re5 Rb2 13. Rf5 Rc3 14. Rg5 Rd4 15. Rxh5 Re5 et les blancs gagnent pour un temps. 16. Rg6 1-0 

 

Diag. n° 3  : Rogers - Shirov Groningen 1990

Voici un exemple  dramatique de charge du Roi dite " a l'épaule ". Les blancs doivent gagner le pion noir sans perdre le leur, mais une approche directe échoue :   1. Rf5 ? Rg2 2. f4 Rf3 avec une nulle évidente.

1. Rg3 ! 1-0  ce coup de retrait est la clé du succès, et même si le Roi blanc s' éloigne du pion f7. L' idée est  de maintenir le Roi a portée de fusil alors que le pion blanc avancera jusqu'en f6. Le Roi blanc pourra alors partir chasser le pion noir. Voyons l' application de ce plan.

1...Rg1 2. f4 Rf1 le Roi noir est dans l' obligation de faire le grand tour, car 2...f5 3. Rh4 gagnerait facilement pour les blancs. 3. f5 Il est important de ne pas perdre de temps ; après 3. Rf3 ? f5 4. Re3 Rg2 la position est nulle car les blancs risqueraient meme de perdre s'ils essayaient 5. Rd4 ? Rf3 6. Re5 Rg4. 3...Re2 4. Rf4 ! Une seconde " charge a l'épaule" qui force la encore le Roi noir a faire un détour. 4...Rd3 les blancs gagnent aussi après 4...f6 5. Re4 Rf2 6. Rd5 Rf3 7. Re6 et 4...Rf2 5. f6 ! ( mais pas 5. Re5 ? Rf3 ). 5. Re5 Re3 6. f6 les blancs vont jouer Rd6-e7 qui gagne. 

 

Diag n ° 4 :  A. Mandler 1938

Une autre idée fréquente dans les finales a course est de contraindre le Roi adverse a gagner une case ou on pourra gagner sa Dame par une enfilade après les promotions respectives.

1. Rd6 ! Un premier coup surprenant. L' idée est de soutenir le pion blanc tout en surveillant le pion noir. 1. Rxb7 ? Rb3 2. Rc6 Rc4 et 1. Rb6 ? Rb3 2. Rc5 Rc3 3. f4 b5 4. Rxb5 Rd4 ne font que nulle. 

1...Ra3  Après 1...b5 2. Rc5 Rb3 3. Rxb5 Rc3 4. Rc5 Rd3 5. Rd5, suivi de f4, on ne peut plus stopper le pion blanc. 2. Rc5 ! s' approchant du pion ennemi avec gain de remps. 2...Ra4 3. f4 b5 4. f5 b4 5. Rc4 ! Mais pas 5. f6 ? b3 6. f7 b2 7. f8=D b1=D 8. Da8+! Rb3 9. Db7+ Ra2 et les noirs sauvent leur Dame. Le coup joue est  tres piégeur car les blancs utilisent deux coups de Roi pour forcer le Roi noir a rn faire juste un ! Cependant, les blancs récupèrent leur temps car ils vont faire Dame sur échec, et de plus, la position confinée du Roi noir leur sera favorable. 5...b3 6. Rc3 ! Ra3 Tout est prêt pour l' idée finale : 7. f6 b2 8. f7 b1=D 9. f8=D+ Ra4 10. Da8+ Rb5 11. Db7+ Et les blancs gagnent la Dame noire. 

 

Diag n° 5 : Prokes, 1944

 

Un Roi actif est un avantage dans presque tous les types de finales, et en particulier dans les finales de pions : il peut attaquer les pions adverses et aussi confiner le Roi ennemi. Dans la position qui suit, la structure des pions est symétrique mais l' activité du Roi blanc fait la différence.

1. Rf6 ! Le seul coup gagnant ! Après 1. Rf7 ? ( 1. g4 ? g5 2. Rf6 h5 ! Revient au même ) 1...Rh7 2. g4 g5 3. Rf6 h5 ! Les noirs annulent, car deux pions h ne sont pas meilleurs qu'un seul ! ( cf Revisions  1 ), alors que après 4. Rxg5 hxg4 5. hxg4 Rg7 nous avons la nulle par simple prise d'opposition ( cf Revisions 1 )

1...Rh7 1...g5 2. Rg6 gagne les deux pions. 2. g4 g5 ou 2...h5 3. g5 h4 4. Rf7 et le pion tombe. 3. Rf7 h5  Les noirs essayent de liquider leur pion h, mais avec le Roi en f7, ce truc se heurte a une surprenante réfutation. 4. h4 ! Quelque soit la réplique noire,  les blancs obtiennent un pion passé g qui va être décisif  du fait de la position vulnérable du Roi noir. 4...gxh4 4...Rh6 perd sur 5. Rf6 ! 5. g5 h3 6. g6+ Rh6 7. g7 h2 8. g8=D h1=D 9. Dg6#

 

 

Révisions finales de Tours (1) samedi 14 octobre 2017    

Notions : Positions de Philidor, de Lucena, Roi coupé

horizontalement avec pion sur la 5ème . 

 

 C’ est ici 

 

 

Révisions finales de Tours (2) samedi 21 octobre 2017  

Notions : Roi coupé  horizontalement avec pion sur la 4ème,

Coupure de deux colonnes, et coupure horizontale. 

 C’est ici 

 

 

 

 

Agenda 2017-2018

 

 

Tournoi des Gambits R1

Mardi 17 octobre 

 

Rapide de St Aignan :

Dimanche 15 octobre 

 

Tournoi interne : R2

mardi 7 novembre 

 

Rapide des samedis  :

R3 le 18 novembre 

 

Nationale 4 : R2 19 novembre

 

Championnat 

 

départemental

 

 

des jeunes

 

Dimanche

 

 

26 novembre

 

 

Nationale 4 : R3

dimanche 3 décembre

 

Coupe Loubatiere

A St Laurent

dimanche 10 décembre  

 

Nationale 4 : R4 

dimanche 17 décembre

Tournois annoncés

 

  

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 




Powered by @.L.I.M.A.!®